La fintech Oyst veut imposer les commandes en un clic, Actu - Les Echos Business

La fintech Oyst veut imposer les commandes en un clic, Actu - Les Echos Business

Oyst, le e-commerce révolutionné

Oyst (https://business.lesechos.fr) prévoit de travailler aux côtés de 500 sites marchands à partir de la fin du mois de mars 2017. Grâce à l’achat en un clic, l'entreprise espère bien se faire une place de choix dans le secteur du e-commerce. Oyst s'adresse aussi bien aux acheteurs qu'aux boutiques : c'est l'unique plateforme de conversion de ce type.

Grâce à Oyst, il n'y a plus besoin d'ouvrir des comptes, de fournir ses coordonnées puis de donner ses informations bancaires. La start-up est née d'un constat : les étapes lors d'un d'achat sur internet s'avèrent généralement contraignantes. Oyst entend bien redonner du temps aux internautes en leur permettant d'acheter ce dont ils ont besoin en un seul clic et en toute sécurité.

Oyst, une start-up créée par deux entrepreneurs français

La start-up Oyst a été créée en 2016 avec le souhait d’offrir un service innovant. La société cherche à rendre le commerce électronique plus performant en réduisant au strict nécessaire le nombre d'étapes dans la chaîne d'achat. Une trentaine de personnes font partie, avec ses deux fondateurs, de l'aventure Oyst.

De grandes ambitions pour l'entreprise

Oyst n'a pas de concurrence directe et la start-up fera ce qu'il faut pour préserver cette avance. À l'heure actuelle, le e-commerce représente un marché de 70 milliards d’euros dans l'Hexagone. Pour Oyst, le règlement en un clic n’est qu'un début.

Les Sujets