Twitter Oyst

Un fonds d’investissement londonien a totalement financé la société Oyst (Twitter). Trois millions d’euros ont été investis dans la fondation de l'entreprise, et trois autres suivront rapidement. En janvier 2017, Oyst s’est installée à Paris, dans de nouveaux bureaux.

Pour Oyst, le règlement en un clic n’est qu’une première phase. L'entreprise projette de faciliter l'intégralité de l'expérience d'achat. Pour Oyst, les jeunes consommateurs sont prêts à utiliser ce type de technologies innovantes. Le commerce en ligne est à l'heure actuelle un marché de 70 milliards d’euros dans notre pays.

Le principe du paiement en un clic

Ce système développé par Oyst fonctionne sur tous les formats publicitaires et sur n'importe quel site marchand. Oyst achète des espaces publicitaires sur le net pour le compte de sites marchands. Les utilisateurs d'internet ont uniquement à cliquer sur la publicité pour acquérir le bien qui les intéresse.

La start-up est le joker des sites marchands

Oyst a pour but de diminuer le nombre de paniers abandonnés avant l'étape du paiement. Un porte-monnaie regroupant toutes les informations de l’internaute est envoyé instantanément au e-commerçant, qui peut alors garantir la livraison. La société permet de répondre à un enjeu essentiel pour les e-commerçants, celui de la conversion. Les e-commerçants n’ont aucuns frais à prévoir, la start-up Oyst touche des commissions générées sur les ventes.

Grâce à Oyst, le processus d'achat sur internet est raccourci

Avec Oyst, l'internaute dit adieu aux ouvertures de comptes, aux formulaires et à la mise en ligne des informations bancaires. La start-up s'appuie sur une constatation : les nombreuses étapes lors d'un d'achat sur internet se révèlent très souvent astreignantes. L’objectif d'Oyst est de redonner du temps aux consommateurs en leur permettant d'effectuer des achats en un seul clic et en toute tranquillité.

Oyst prévoit déjà de collaborer avec 500 sites e-commerce dès la fin du mois de mars 2017. La société est la première plateforme destinée à la conversion qui s’adresse autant aux boutiques qu’aux clients. Selon Julien Foussard, cofondateur de la start-up Oyst, un chef d'entreprise doit être ambitieux et optimiste. Avec l’achat réalisé en un clic, la société entend bien s’imposer dans l’univers du commerce électronique.

Les Sujets